• Renseignez-vous sur le compositeur.
  • Imprégnez-vous du contexte de son époque : faits et personnages historiques, instruments de musique, courants esthétiques, dimension des salles de concert, décors…
  • Lisez le synopsis s’il y a lieu.
  • Cherchez les motivations qui ont été à l’origine de l’écriture de l’œuvre.
  • Réfléchissez sur le caractère du personnage s’il s’agit d’un rôle.
  • Méditez sur votre propre rôle (ou celui de votre pupitre) par rapport à cette oeuvre.
     
  • Considérez le style : baroque (1600 à 1750), classique (1750 à 1810), romantique (1810 à 1910), Xxe. siècle, traditionnel.
  • Déterminez le caractère religieux ou profane.
  • Observez la forme du chant : hymne, choral, motet, air, mélodie, chanson… et sa construction : refrain, couplet, reprises…
  • Observez l’accompagnement : ritournelle, accords de départs, écriture en général…
  • Les choristes ne négligeront pas de bien observer les autres parties chorales. Ceux qui chantent en duo, trio …le feront aussi bien entendu.

 

 

 

  • Marquez les reprises, les changements de mesures, les mouvements, les respirations, vos départs, la diction, la prononciation.
  • Colorez votre partie vocale.
  • Soulignez les notes qui pourraient vous aider en cas de doute.
  • Notez les conseils de votre chef de chœur.
  • Créez votre propre code à l’aide de différentes couleurs !

Déjà la partition n’est plus un morceau de papier imprégné de signes incompréhensibles voir agaçants ! Elle témoigne de forces humaines.

En chantant (ou en sifflotant) et en battant la mesure tranquillement et régulièrement, solfier avec le nom des notes (ou remplacer par une syllabe comme « la » ou « ma » par exemple) en respectant les valeurs rythmiques
(Il est conseillé de s’aider du métronome: Attention : dans tous les cas la respiration doit être respectée comme une valeur ajoutée)
de la manière suivante :


Mesure par mesure :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Trois mesures à la fois :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


La phrase musicale entière (d’une respiration à l’autre) ) avec fluidité !
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Trois phrases musicales entières ou suivant le texte :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


L’œuvre entière :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Sans chanter et en battant la mesure tranquillement et régulièrement, lire le nom des notes (ou remplacer par une syllabe comme « ta » par exemple), en respectant les valeurs rythmiques
(Il est conseillé de s’aider du métronome: Attention : dans tous les cas la respiration doit être respectée comme une valeur ajoutée)
de la manière suivante :


Mesure par mesure :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Trois mesures à la fois :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


La phrase musicale entière (d’une respiration à l’autre) :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Trois phrases musicales entières ou suivant le texte :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


L’œuvre entière :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer

Il s’agit de lire, comprendre et apprendre le texte. Le traduire si besoin est, puis vérifier la prononciation. Il est important de déclamer un texte poétique. Le texte mémorisé indépendamment de la mélodie favorisera une interprétation intelligente et musicale.


Sans chanter et en battant la mesure tranquillement et régulièrement, lire ou réciter les syllabes en mesure (pas comme un robot !), en respectant les valeurs rythmiques
(Il est conseillé de s’aider du métronome: Attention : dans tous les cas la respiration doit être respectée comme une valeur ajoutée)
de la manière suivante :


Mesure par mesure :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Trois mesures à la fois :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


La phrase musicale entière (d’une respiration à l’autre) ):
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


Trois phrases musicales entières ou suivant le texte :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer


L’œuvre entière :
Une première fois pour la découvrir
Une deuxième fois pour vérifier
Une troisième fois pour l’intégrer



Plus d'articles...