Rédaction en cours - version provisoire

 

 

Formats de fichiers audio :

Les fichiers audio sont des fichiers dont le format de données représente des sons, de la musique ou des voix sous forme numérique.

Plusieurs formats existent.


AAC : Un format audio sans perte et compressé. Les fichiers AAC ont habituellement une extension M4A, avec des variantes telles que le M4P (protégé) et le M4R (ringtones). En général, ils offrent une meilleur qualité pour le même débit binaire que l'ancien format MP3. C'est le format par défaut pour iTunes®, iPod®, iPhone®, et la PlayStation 3 de Sony.

AIFF : Un format conteneur, le plus souvent utilisé pour de l'audio PCM sans perte et non compressé. Le format est en ordre Big-endian Apple.

AU : Un format conteneurpour stocker des données audio PCM, sans-perte et non-compressées.
Ne pas confondre avec les fichiers Sun/NeXT AU, qui sont habituellement des fichiers PCM encodés U-Law mais pouvant être sans 'header'.

FLAC : Format de compression audio libre sans pertes.

MP2 : Un format audio avec perte, compressé souvent utilisé par les médias de diffusion.

MP3 : Format de compression audio avec perte. C'est le format le plus utilisé pour l'échange de fichiers audio par internet.

Ogg Vorbis : Format audio libre de compression, avec perte.

WAV : Un format conteneur, le plus souvent utilisé pour de l'audio PCM sans perte et non compressé. Le format est en ordre Little-Endian Microsoft.

WMA : Un format conteneur. Windows Media Audio est un format audio avec perte, compressé développé par Microsoft. C'est une technologie propriétaire qui fait partie de l'environnement de Windows Media. WMA est composé de 4 codecs distincts. Le codec WMA originel, connu en tant que WMA, a été conçu comme un compétiteur aux codecs populaires MP3 et RealAudio.

Formats MIDI :

MIDI signifie Musical Instrument Digital Interface :
Sous ce terme sont regroupées plusieurs normes, relatives au protocole logique, à l'interface physique, à l'attribution des sons et au format de fichier.

MIDI : Le MIDI est un système de codage qui contient les informations nécessaires pour la restitution de musique (instrument utilisé, hauteur, longueur de la note...). C'est le format le plus utilisé pour la musique électronique, par exemple pour les échanges entre synthétiseurs. Contrairement aux fichiers audios tels que le WAV, le MIDI n'est pas lu, mais joué.

Protocole MIDI :

C'est un protocole de communication et de commande permettant l'échange de données entre instruments de musique électronique, un ou plusieurs de ces « instruments » pouvant être des ordinateurs.

Interface MIDI :

Un synthétiseur ou un autre générateur de sons ne peut pas être sollicité directement par un ordinateur. Il est nécessaire de traduire le "langage" de l'ordinateur en signaux MIDI, et pour ce faire, lui fournir une interface telle qu'un USB Midisport de MIDIMAN ou un MPU de ROLAND.
Le signal du fichier MIDI "sort" du computer via la prise USB vers l'interface pour être transcodé en signaux MIDI. Le signal de l'ordinateur (traduit en MIDI par l'interface) "part" de l'interface par sa prise MIDI OUT par un câble spécial à 16 canaux pour aller vers le synthétiseur par exemple. Les 16 canaux du câble conduisent chacun le signal d'un instrument. Le câble MIDI se connecte aux embases MIDI avec des fiches de type DIN à 5 broches. Les signaux MIDI "entrent" alors par le port MIDI IN du synthétiseur. Ce dernier va obéir aux instructions : sa carte son va "jouer" le fichier MIDI.

Vice-versa, le synthétiseur peut envoyer des signaux MIDI par l'intermédiaire de son port MIDI OUT. Ceux-ci seront lus ou enregistrés par l'ordinateur ou un autre appareil par l'intermédiaire d'un port MIDI IN...

Le port MIDI THRU du synthétiseur permet de réexpédier le signal MIDI vers tout appareil capable de le lire (carte son, générateur, autre synthétiseur, expandeur, etc...).

Avec le système MIDI, l'ordinateur peut, par conséquent, commander plusieurs machines simultanément.

Normes MIDI d'attribution des sons:

La norme General MIDI a été une tentative de normalisation des sonorités. Le GS de Roland et le XG de Yamaha (non compatibles) sont des extensions de cette norme.Comme les banques de sons des cartes de lecture sont différentes, certains instruments peuvent être complètement dénaturés ou même parfois inaudibles.

Format des fichiers MIDI :

Un fichier MIDI est un ensemble de données informatiques représentant des séquences musicales. Le fichier midi ne contient aucun son, seulement des directives.

L'interprétation de la suite de ces directives par une carte-son donnera naissance à un morceau de musique.

Les fichiers MIDI existent en 3 formats :

- Le type 0 (où toute les pistes sont mélangées sur une seule).

- Le type 1 (où différentes pistes regroupent chacune les notes d'une portée)

- Le Type 2 (qui comporte plusieurs séquences consécutives) est très peu employé.

Les fichiers MIDI présentent l'avantage d'être très légers (quelques Kbs seulement) et se chargent donc très rapidement. Par contre, comme la qualité de la restitution sonore dépend de la carte son utilisée (les banques de données des cartes sons varient avec les standards des constructeurs), on ne sait jamais comment le fichier sera interprété.