Imprimer

Les gammes

 

On appelle gamme les séries de notes à l'aide desquelles on écrit les airs.

La plus usuelle de ces séries comprend les sept sons do, ré, mi, fa, sol, la, si suivis d'un huitième - do - qui répète le premier à l'aigu.
Cette série se nomme gamme majeure de do, ou gamme de do du mode majeur.

Les sons ou degrés de la gamme ne sont pas tous, pour l'oreille, également distants les uns des autres.
Entre les uns, il y a un intervalle dit d'un ton.
Entre les autres, il y a un intervalle dit d'un demi-ton.

 

Le ton est la distance qui existe entre les notes consécutives do et , et mi, fa et sol, sol et la, la et si.

Le demi-ton est la distance qui existe entre les notes consécutives mi et fa, si et do.

La gamme majeure de do se compose donc de cinq tons et de deux demi-tons placés dans l'ordre suivant:

 

En examinant l'échelle de la gamme, on voit que le premier demi-ton est placé entre le 3ème et le 4ème degré, et le deuxième demi-ton, entre le 7ème et le 8ème degré.

La gamme majeure de do sert de modèle pour la formation d'autres gammes qui commencent par d'autres notes, mais donnent les mêmes intonations, le même air.

On appelle gammes diatoniques majeures, celles de ces gammes qui sont formées sur le modèle de la gamme de do majeur. Elles ont donc leurs cinq tons et leurs deux demi-tons disposés comme dans la gamme de do.

Diatonique signifie: qui procède par tons et demi-tons successifs.

Il y a aussi des gammes diatoniques mineures.

Toutes les gammes diatoniques prennent le nom de la note (tonique) par laquelle elles commencent. Ainsi la gamme qui commence par un do s'appelle la gamme de do; celle qui commence par un sol s'appelle la gamme de sol, etc...

Enfin on distingue les gammes dites gammes chromatiques.
Chromatique signifie: qui procède par demi-tons successifs.

 

Principales dénominations et rôles des notes de la gamme majeure


Dans la gamme, chaque note est caractérisée par un rôle particulier:

 

La tonique, la médiante et la dominante, entendues simultanément, forment l'accord parfait, ainsi nommé à cause de la satisfaction que produit pour l'oreille l'ensemble de ces trois notes.

L'harmonie est l'enchaînement, la combinaison des accords.
La mélodie est une succession de sons formant un sens musical, un air agréable à l'oreille.

 

Modifications des intervalles


On a déjà vu les noms des différents intervalles. L'étude de la gamme de do montre que les intervalles n'ont pas toujours la même valeur:

Les autres intervalles peuvent subir aussi les mêmes modifications: