Imprimer

La mesure

 

Les chants ou les morceaux de musique sont divisés en courtes parties d'égale durée qu'on appelle mesures.la mesure
Pour l'oreille, la mesure se fait sentir par la légère accentuation de la note qui commence cette mesure.
Pour l'oeil, et dans l'écriture musicale, chaque mesure est séparée de la suivante par une petite barre verticale qui coupe la portée, et qu'on appelle barre de mesure.

Toutes les mesures d'un même morceau doivent être égales entre elles ; en d'autres termes, la somme des valeurs de chaque mesure doit toujours être la même.
Exemple : si une mesure renferme une blanche, les mesures suivantes devront toujours renfermer une somme de valeurs équivalente à cette blanche, soit deux noires, quatre croches, etc.

Les mesures se divisent elles-mêmes en parties d'égale durée, qu'on appelle temps.

Il y a deux sortes de mesures : la mesure simple et la mesure composée.

On nomme mesure simple ou mesure binaire, la mesure dont chaque temps comprend une valeur pouvant être divisée par deux, comme une blanche, une noire, ou une croche.
Vous verrez, plus tard, la mesure composée ou ternaire dont chaque temps est divisé en trois.

On a pris la ronde pour unité de mesure, dans ces conditions :

Ainsi, quand dans l'indication d'une mesure, le chiffre inférieur est un 4, on sait qu'il y a une noire par temps.
Vous verrez, plus tard, des mesures où le chiffre inférieur est un 2 (blanches par temps) ou un 8 (croches par temps).

Les mesures simples les plus utilisées sont celles dont chaque temps comprend la valeur d'une noire ou quart de ronde.
Les principales mesures simples sont :

Les principales mesures simples sont :

 

La mesure à deux-quatre, qui se bat à deux temps ;
(en deux temps égaux...en deux gestes de même durée)
 
la mesure à trois-quatre, qui se bat à trois temps ;
la mesure à quatre-quatre, qui se bat à quatre temps.

L'usage s'est établi de désigner cette mesure, très commune, par un C au lieu de .

 

On dit aussi : mesure à deux temps, à trois temps, à quatre temps.

Comme on le voit par les images ci-dessus, les mesures s'indiquent par deux chiffres placés l'un au-dessus de l'autre, au début de la portée, après la clé. Le chiffre inférieur indique la valeur de la note formant chaque temps. Le chiffre supérieur indique combien on prend de ces notes pour former la mesure et de combien de temps se compose cette mesure.

Mesure à deux-quatre ( )

Dans la mesure à deux-quatre :

  • Le chiffre 2 signifie qu'il y a deux temps dans la mesure.
  • Le chiffre 4 , placé en bas, signifie que chaque temps est représenté par un quart de ronde ou une noire.

On peut remplacer les deux noires par des valeurs équivalentes .

 

Mesure à trois-quatre ( )
Dans la mesure à trois-quatre :

images/corpsyphonie/solfege//mesure3sur4.jpg
  • Le chiffre 3 signifie qu'il y a 3 temps dans la mesure.
  • Le chiffre 4 , placé en bas, signifie que chaque temps est représenté par un quart de ronde ou une noire.

On peut remplacer les trois noires par des valeurs équivalentes .

 

Mesure à quatre-quatre ( )
Dans la mesure à quatre-quatre :


  • Le chiffre 4 signifie qu'il y a 4 temps dans la mesure.
  • Le chiffre 4 placé en bas, signifie que chaque temps est représenté par un quart de ronde ou une noire.

On peut remplacer les quatre noires par des valeurs équivalentes.

 

Temps forts et temps faibles


Les temps d'une mesure comprennent des temps forts et des temps faibles.


Le 1er. temps d'une mesure est toujours un temps fort. On doit donc l'accentuer.

Dans l'exécution d'un chant, la mesure est caractérisée, pour l'oreille, par le retour des temps forts à intervalles réguliers ce qui amorce un bon phrasé, et procure un excellent repère pour la mise en place avec l'accompagnateur.

Par exemple :

Comment battre la mesure.(geste indispensable pour mettre en place un chant)
Pour bien marquer chaque temps d'une mesure, on bat la mesure.


Dans l'exécution de la musique vocale, la mesure se bat avec la main droite, sans raideur, le poignet dans le prolongement du bras, le coude restant près du corps.

On ne bat pas la mesure avec le pied !