Imprimer

Giulio Caccini (1545-1618)

 

Giulio Caccini est né à Tivoli vers 1545 pour certains, le 8 octobre 1551 pour d'autres. Il s'installe à Florence en 1565 pour entrer au service des Médicis, et fréquenter les cénacles, en particuliers la camerata du comte Bardi dont il fut avec Jacopo Peri et Emilio de Cavalieri, l'un des compositeurs attitrés.

Giulio Caccini collabora à la mise en musique de l'opéra Euridice joué en 1600 à l'occasion du mariage d'Henri IV et Marie de Médicis et composa la même année la musique d'Il Rapimento di Cefalo ainsi que sa propre version d'Euridice.

Giulio Caccini est surtout connu pour avoir écrit La Nuove Musiche e nuove maniere di scriverle (1614) qui pose les bases du chant et de l'aria baroque.

A son époque, Giulio Caccini était connu également comme chanteur et professeur de chant. Ténor, il s'accompagnait lui-même au luth, à la viole, à la harpe ou encore au chitarrone. Sa technique, décrite dans le Nuove Musiche consiste, suivant les paroles, à enrichir la monodie:

tout en étant soutenu par une base continue.

Giulio Caccini forma les membres de sa famille: ses deux femmes (il fut marié deux fois) et ses trois enfants. Ces derniers firent carrière dans la musique et le chant:

Giulio Caccini donna des concerts en particulier à la cour de France en leur compagnie. Ils étaient appelés Il concerto Caccini.

Giulio Caccini est mort le 10 Décembre 1618 à Florence.

 

Discographie :

 

 Caccini: L'Euridice par Scherzi Musicali et Nicolas Achten    Caccini: L'Euridice par Rinaldo Alessandrini, Silvia Frigato, Sara Mingardo, Raffaele Giordani, Monica Piccinini, ...Caccini: Le Nuove Musiche par Schola Cantorum Basiliensis   Caccini: Amor che fai? - Madrigali e arie par Stephan Van Dyck / Christina Pluhar

Lire également l’article de wikipedia sur Giulio Caccini