Paroliers (auteurs des paroles)

Pierre-Jean de Béranger (1780-1857)

 

Pierre-Jean de Béranger est un chansonnier français qui, après avoir débuté par des chansons bachiques et licencieuses, sortit de l’anonymat avec Le Roy d'Yvetot (1813).

A la chute de l'Empire, ses chansons se firent anticléricales et pamphlétaires : ses attaques contre la Restauration lui valurent l'emprisonnement.

Cette détention le stimula et sa popularité grandit auprès des plus humbles dont il se sentait proche. Quelques-uns de ses plus beaux textes datent de cette période pendant laquelle il contribua à la légende napoléonienne et éleva la chanson à la hauteur de l’ode.

Il connut de nouveau l'emprisonnement en 1828 pour outrage "à la personne du roi Charles X et à la famille royale", mais même du fond de sa cellule, il continua son œuvre.

Pierre-Jean de Béranger avait publié son premier recueil en 1815 sous le titre malicieux de Chansons morales et autres ; il en publia trois nouveaux en 1821, 1825 et 1833. La publication du dernier recueil marque la fin de sa carrière.

Elu député malgré lui en 1848, il démissionna aussitôt, se voulant républicain honoraire.

Pierre-Jean de Béranger était un homme reconnu de son vivant : Il était admiré pour ses talents de poète par ses contemporains : Chateaubriand, Goethe, Sainte-Beuve, Mallarmé, Stendhal, Eugène Sue pour ne citer qu’eux.

Pour en savoir d'avantage, nous vous suggérons

une sélection de livres de Pierre-Jean de Béranger :

 

 Pierre-Jean de Béranger : Ma biographie   :Pierre-Jean de Béranger : Oeuvres complètes (Ed.1840)  Chansons de P.-J. de Béranger : anciennes et posthumes: (1866 , nouvelle édition populaire ornée de 161 dessins...) 

 

Lire également : Bibliographie de l'œuvre de P.-J. de Beranger contenant la description de toutes les éditions

ainsi que l’article de wikipedia sur Pierre-Jean de Béranger .